Entretenir sa toiture de bardeaux au printemps

entretenir sa toiture de bardeaux

Le printemps est la saison idéale pour faire un bon entretien de votre toiture. Entretenir sa toiture de bardeaux, c’est simple quand on sait ce qu’il faut faire. Une toiture bien entretenue reste belle plus longtemps. Elle conserve aussi son étanchéité et aura également une plus grande durée de vie.

À noter : vous devez faire un entretien approprié selon votre type de toiture. En effet, un toit en tôle n’a pas besoin du même entretien qu’une toiture en bardeaux d’asphalte. Par exemple, vous pouvez peindre votre toiture de tôle ce qui n’est pas possible pour un toit en bardeaux d’asphalte. Cet article ne traite que de l’entretien des toitures en bardeaux d’asphalte.

L’inspection de la toiture deux fois par an

Inspecter votre toiture de bardeaux est une étape primordiale. On vous recommande de faire appel à votre couvreur pour le faire deux fois par an : avant et après l’hiver. Bien que vos bardeaux soient hydrofuges, le rude hiver québécois peut mettre à l’épreuve votre toiture. Après l’inspection, de petites réparations peuvent être à prévoir, notamment si quelques uns de vos bardeaux sont gondolés ou fendus. C’est essentiel pour entretenir sa toiture. L’entrepreneur en toiture pourra également vérifier le bon fonctionnement de votre système de ventilation. Vous pourrez ainsi conserver l’étanchéité de la toiture et préserver votre bâtiment.

Le nettoyage de votre toiture quand c’est nécessaire

Après la fonte de la neige, vous pouvez constater l’apparition de taches brunes ou noires sur la surface de vos bardeaux d’asphalte. Ce phénomène est assez commun, c’est souvent causé par l’apparition d’algues, de mousse ou de lichen. Cependant, si vous avez une cheminée et que vous chauffez avec du bois, il pourrait également s’agir de traces de fumée, tout simplement.

Bien qu’il n’est pas prouvé que la présence d’algues abîme votre toit, vous pourriez vouloir vous en débarrasser pour des raisons esthétiques. Il suffit d’appliquer un produit pour nettoyer votre toiture. Divers produits s’offrent alors à vous sur le marché. Il existe notamment des produits anti-mousse qui sont vendus dans les quincailleries. De plus, l’Association canadienne des fabricants de bardeaux d’asphalte (CASMA) vous donne une recette qui se compose de

  • ¼ gallon d’eau de Javel;
  • ¾ gallon d’eau;
  • ¼ tasse de phosphate trisodique (PTS) (nettoyant chimique).

Peu importe le nettoyant que vous choisissez, faites bien attention à prendre toutes les précautions nécessaires recommandées pour la manipulation des produits chimiques.

Avant de monter sur votre toit, assurez-vous d’avoir tous les équipements de sécurité nécessaires. Aussi, accédez à votre toiture seulement si la météo extérieure le permet. N’utilisez pas de nettoyeur haute pression car cela pourrait abîmer vos bardeaux. Vous pouvez par contre vous munir d’une brosse à poil souple.

Il est tout à fait possible de faire appel à des professionnels pour ce type d’entretien. L’expérience d’un couvreur professionnel vous assurera un travail impeccable et durable.

Pour plus d’information, référez-vous également aux conseils de CAA Québec sur le sujet.

Entretenir sa toiture : les gouttières

Pour bien entretenir sa toiture, il faut également nettoyer les gouttières. Il est d’usage de faire un nettoyage et une inspection de vos gouttières deux fois par an : au printemps et en automne. Il est important de faire l’entretien des gouttières, car si elles sont obstruées ou endommagées elle peuvent provoquer des infiltrations d’eau. Voici 3 conseils pour les entretenir correctement.

1) Se préparer

Pour pouvoir faire votre entretien dans les meilleures conditions, choisissez une journée où il ne pleut pas. Prenez une échelle adaptée et suffisamment haute et positionnez-la de façon sécuritaire c’est à dire sans l’appuyer sur la gouttière. Nous vous recommandons d’avoir quelqu’un avec vous pour tenir la base de votre échelle et vous assister en cas de besoin. Si vous intervenez à plus de 6 mètres de hauteur, vous devez obligatoirement porter un harnais de sécurité que vous devez ancrez à l’aide de crochet de sécurité dans le mur de votre maison ou dans le bas de la toiture. N’oubliez pas d’enfiler des gants en caoutchouc résistants pour protéger vos mains d’éventuelles blessures.

2) Comment nettoyer adéquatement ses gouttières ?

Une fois sur l’échelle, placez vous au niveau de votre gouttière et enlevez tout ce qui s’y trouve : débris, feuilles, graines et nids d’oiseaux. Si vous devez gratter, n’utilisez pas d’objets pointus qui pourraient abîmer votre gouttière, préférez plutôt une brosse dure, en nylon par exemple. Répétez cette action autant de fois que nécessaire en descendant de votre échelle et en la déplaçant le long de vos gouttières.

3) Faites l’inspection de vos gouttières

Utilisez un tuyau d’arrosage pour rincer vos gouttières depuis le haut. Si vous voyez des fuites, votre gouttière est probablement fendue, percée. Cela peut aussi signifier que certains crochets sont cassés ou des joints de raccord sont défectueux. Si l’eau stagne par endroits, votre gouttière est affaissée et a besoin d’être ré-alignée. Si l’eau ne s’écoule pas du tout, quelque chose obstrue et bouche votre gouttière.

Selon la nature des dommages, faites appel à une entreprise spécialisée dans la toiture qui va s’assurer de l’installation ou de la réfection de vos gouttières afin d’éviter tous les problèmes qu’une accumulation d’eau de pluie peut occasionner.

Laissez nous un avis